La question de savoir quel est le meilleur moment de la journée pour s’entraîner est une préoccupation majeure pour les sportifs, amateurs ou professionnels. Si certains préfèrent s’exercer le matin afin de profiter d’un réveil tonique et pour bien commencer leur journée, d’autres optent plutôt pour un entraînement en fin de journée afin de décompresser après une longue journée de travail.

Alors, quelle est la meilleure heure pour pratiquer une activité sportive ? Que disent les experts à ce sujet ? Voici quelques éléments de réponse.

Les avantages et inconvénients de s’entraîner le matin, midi et soir

Le matin

S’entrainer dès le réveil présente plusieurs avantages :

  • Meilleure concentration et énergie mentale : le cerveau vient de passer une bonne nuit de sommeil et est donc prêt à être sollicité intellectuellement et physiquement.
  • Hormones favorables à la combustion des graisses : le cortisol et l’hormone de croissance sont plus élevés le matin.
  • Circulation sanguine optimisée : ceux qui pratiquent une activité physique le matin ont généralement une meilleure circulation sanguine que ceux qui ne le font pas.

Cependant, il y a aussi quelques inconvénients à prendre en compte :

  • Manque d’échauffement musculaire : les muscles sont encore froids après une nuit de sommeil, ce qui augmente le risque de blessure.
  • Performance sportive diminuée : la température corporelle étant moins élevée le matin, il peut être plus difficile d’améliorer ses performances sportives.

Le midi

L’entraînement à la pause déjeuner peut également offrir des bénéfices intéressants :

  • Motivation partagée avec les collègues de travail : pratiquer une activité sportive entre collègues peut renforcer les liens et créer un sentiment d’appartenance au groupe.
  • Possibilité d’éviter la pollution aux heures de pointe : en s’entrainant pendant la pause déjeuner, on peut trouver un créneau horaire où la circulation dans les rues est moins dense et donc profiter d’une meilleure qualité de l’air ambiant.
  • Source de décompression : cela permet de couper avec le stress du travail et de se ressourcer pour mieux affronter l’après-midi.

Cependant, le temps limité disponible peut poser problème :

  • Risque de ne pas suffisamment s’échauffer ou de bâcler sa séance d’entraînement : avec seulement 1 heure à disposition, il peut être tentant de vouloir aller vite, ce qui peut entraîner des erreurs techniques et/ou augmenter les risques de blessures.

Le soir

S’entraîner en fin de journée possède aussi des atouts :

  • Performance sportive optimale : les performances athlétiques sont généralement meilleures en fin de journée grâce à une température corporelle plus élevée et une meilleure disponibilité des ressources énergétiques.
  • Récupération musculaire facilitée : les risques de blessure sont moins importants le soir, car les muscles sont déjà bien échauffés après une journée entière d’activité.
  • Gestion du stress : s’exercer en fin de journée permet également de se détendre et de décompresser après le travail.

Mais cela peut aussi entraîner certains désagréments :

  • Troubles du sommeil : certaines personnes ont du mal à trouver le sommeil après une séance d’entraînement tardive.
  • Surchauffe et fatigue : la fin de journée est souvent synonyme de fatigue cumulée et de températures plus élevées, il sera donc nécessaire de prévoir des pauses pour éviter l’épuisement.

Maintenant, à vous de choisir !

En fin de compte, il n’y a pas de réponse universelle à la question “quelle est la meilleure heure de la journée pour s’entraîner ?”. Chacun doit trouver le moment qui lui convient le mieux en fonction de ses contraintes personnelles et professionnelles, ainsi que de ses propres objectifs.

L’important étant surtout de pratiquer régulièrement une activité sportive pour entretenir sa santé physique et mentale, quel que soit le moment de la journée choisi pour s’exercer.

Julien est un rédacteur spécialisé dans le domaine du sport basé à Lyon. Depuis son plus jeune âge, il a développé une passion profonde pour une grande variété de disciplines sportives, des sports d'équipe aux activités individuelles en passant par les sports d'hiver. Son désir de rester actif et de repousser ses limites l'a conduit à explorer et à écrire sur de nombreux sports différents.

Comments are closed.