De plus en plus de personnes choisissent d’opter pour le vélo électrique, favorisant ainsi la mobilité douce et réduisant leur empreinte carbone. Qu’il s’agisse de trajets domicile-travail ou de loisirs, il semble que les cyclistes soient convaincus par les avantages de ce moyen de transport respectueux de l’environnement.

Malgré les idées reçues, les vélos électriques offrent également des bénéfices sur la santé, mais peut-on réellement parler d’un “vrai” exercice physique ?

Comparaison avec les vélos traditionnels

Il est souvent reproché aux vélos électriques d’ôter l’effort lié à la pratique du vélo, mettant ainsi en doute leurs bienfaits sur la santé. Pourtant, selon plusieurs études réalisées, il semblerait que les cyclistes électrifiés fassent plus d’exercice en moyenne que leurs homologues 100% mécaniques.

En effet, les données scientifiques montrent que sur le long terme, les bicyclettes assistées par un moteur électrique permettent de brûler davantage de calories.

Comment expliquer ces résultats ?

Il apparaît que les facteurs suivants contribuent à rendre les vélos électriques aussi efficaces, voire plus, que les vélos classiques pour faire de l’exercice :

  • Les personnes optant pour le vélo électrique sont plus actives sur le plan physique que leurs homologues utilisant des vélos classiques.
  • La facilité d’utilisation et l’assistance électrique incitent les cyclistes à parcourir de plus longues distances, ce qui leur permet brûler davantage de calories.
  • Malgré l’apport d’énergie supplémentaire par le moteur électrique, l’effort physique n’est pas totalement éliminé, garantissant ainsi une dépense énergétique non négligeable.

Les autres avantages du vélo électrique

Au-delà des bénéfices liés à la pratique sportive, les vélos électriques offrent également d’autres avantages :

  • Le gain de temps : Les trajets en vélo électrique sont souvent plus rapides que ceux réalisés en voiture, notamment en ville où les embouteillages sont fréquents.
  • L’économie d’argent : Le coût de l’électricité est bien inférieur au prix de l’essence ou du diesel, sans compter les frais d’entretien moindres d’un vélo électrique comparé à un véhicule motorisé.
  • La réduction de la pollution : Opter pour le vélo électrique permet de diminuer considérablement les émissions de CO2 et de particules fines, contribuant ainsi à préserver la qualité de l’air et de l’environnement.
  • Un mode de transport accessible à tous : L’assistance électrique facilite la pratique du vélo, même pour les personnes n’étant pas habituées ou ne disposant pas d’une bonne condition physique.

Le vélo électrique est bien un exercice

En somme, il est clair que la pratique du vélo électrique peut être considérée comme un vrai exercice, et ce, malgré l’assistance motorisée. Les études scientifiques ont démontré que les cyclistes électrifiés font en moyenne plus d’exercice que les pratiquants de vélos classiques.

Bien sûr, cela ne signifie pas qu’il faille abandonner les vélos traditionnels, mais plutôt reconnaître les multiples avantages offerts par les vélos électriques en matière de santé, d’économies et d’environnement.

Antoine est un rédacteur spécialisé dans les sports de glisse urbains. Originaire de la ville de Bordeaux, en France, il a grandi en explorant les rues de la métropole sur son skateboard. Adolescent, il a découvert le longboard et est tombé amoureux de la sensation de liberté que cela lui procurait lors de descentes en pente douce. Au fil des années, Antoine a étendu sa passion aux cruisers, aux rollers et au VTT.

Comments are closed.