Cet article présente les différentes étapes et critères de qualifications permettant aux athlètes et leurs comités nationaux olympiques de participer à la compétition de surf lors des Jeux Olympiques de Paris en 2024. Les places seront attribuées en fonction des résultats obtenus dans divers événements tels que les Championnats du monde de l’ISA (International Surfing Association) et les Championnats panaméricains.

Les quotas de représentation continentale

Pour chaque continent, excepté les Amériques, une place est réservée au meilleur surfeur lors des Championnats du monde ISA 2023. En cas de dépassement du nombre d’athlètes autorisés par un comité national olympique, la place sera réattribuée au surfeur du même continent mieux classé lors de cet événement.

Ainsi, 5 quotas sont offerts aux championnats du monde ISA 2023 basés sur la représentation continentale.

Réattribution en cas de dépassement du quota

Dans le cas où un comité national olympique dépasse le nombre d’athlètes autorisés à participer aux Jeux Olympiques de Paris en 2024, alors la place attribuée lors des Championnats du monde ISA 2023 ou des Championnats panaméricains 2023 à Santiago sera réattribuée au surfeur du même continent, qui se classe directement après celui ayant déjà obtenu sa place.

ISA World Surfing Games 2024 : un quota en jeu

Lors des Championnats du monde ISA 2024, une place sera attribuée au comité national olympique le mieux placé dans la compétition masculine. Cependant, si ce comité a déjà qualifié deux athlètes pour Paris, un troisième surfeur pourra être inscrit.

Lire aussi :  Réussir ses virages en wake board : les techniques

ISA World Surfing Games 2022 : encore un quota à saisir

Pour les Championnats du monde ISA 2022, une autre place sera également attribuée au meilleur comité national olympique dans la compétition masculine. Là encore, si ce comité a déjà qualifié deux athlètes pour Paris, un troisième pourra être inscrit à la compétition de surf.

Récompense pour les équipes nationales performantes

S’il arrive qu’un comité national olympique obtienne une troisième place pour les Jeux Olympiques grâce aux performances de son équipe lors des Championnats du monde ISA 2024, alors l’équipe de ce même comité se classant directement après lors des Championnats du monde ISA 2018 recevra également une place pour la compétition de surf à Paris.

  • 5 quotas continental
  • 1 quota pour le championnat du monde de l’ISA 2024 et de l’ISA 2022

Ainsi, plusieurs critères entreront en compte pour déterminer les athlètes et les équipes qualifiées pour participer aux Jeux Olympiques de Paris en 2024 dans la catégorie surf. Les Championnats du monde de l’ISA constitueront une étape essentielle dans le processus de qualification, tout comme les Championnats panaméricains.

La lutte pour ces quotas promet d’être intense et passionnante à suivre, avec des surfeurs venant du monde entier cherchant à se démarquer lors de ces compétitions internationales prestigieuses.

En route vers Paris 2024

Avec plusieurs opportunités offertes aux surfeurs et aux comités nationaux olympiques pour obtenir leur place dans la compétition de surf lors des Jeux Olympiques de Paris en 2024, le niveau de la compétition s’annonce être très élevé.

Il faudra donc suivre attentivement les résultats des événements clés tels que les Championnats du monde ISA 2022 et 2024 ainsi que ceux des Championnats panaméricains 2023, afin de connaître les nations et les athlètes qui auront l’honneur de représenter leur pays lors de cette grande fête olympique.

Lire aussi :  Le secret des pros du paddle pour choisir le siège parfait pour votre SUP

Anaïs est une amoureuse des sports nautiques depuis son enfance. Originaire de la côte atlantique en France, elle a grandi entourée par l'océan, et c'est là qu'elle a découvert sa passion pour les sports nautiques. Elle a appris à surfer à un jeune âge, et depuis, les vagues sont devenues sa deuxième maison. Grâce à son amour pour les sports nautiques et à son talent pour l'écriture, Anaïs rédige des articles captivants qui mettent en lumière ces disciplines.

Comments are closed.